Menuiserie couval Escalier Les erreurs à éviter lors de l’installation d’un escalier

Les erreurs à éviter lors de l’installation d’un escalier


installation escalier

Éléments à part entière du jardin, de la terrasse et de la maison, les escaliers sont des éléments fonctionnels indispensables dans une demeure. Pourtant, ils ne sont pas si faciles à choisir et à poser surtout sur le point de vue décoratif, mais aussi avec une contrainte d’espace. Trouvez ici quelques erreurs à ne pas commettre pour réussir son installation.

Négliger la préparation du projet d’escalier

La mise en place d’un escalier n’est pas du tout facile comme on peut le penser. Elle nécessite la connaissance de quelques techniques de base. De ce fait, il est indispensable de bien préparer en avance le projet afin d’établir un plan pour choisir la meilleure place. Cela permettra aussi de créer l’escalier le plus pratique et le plus pertinent selon vos attentes. Pour ce faire, il est recommandé de recourir au service d’un professionnel, surtout si vous n’avez pas d’expérience en matière de construction. Par contre, si malgré tout vous souhaitez faire vous-même l’installation, optez pour un escalier en kit. Ainsi, il n’est pas nécessaire de faire couler du béton.

Choisir une taille de marche non adaptée

Pour assurer la sécurité, mais également le confort d’utilisation, il est nécessaire de définir au préalable le nombre de marches ainsi que leur profondeur (le giron). Sachez que si le giron est trop faible, il pourra vous faire perdre l’équilibre. Dans le cas échéant, il permet de réaliser un escalier avec moins de marche. À part sa praticité, il vous procurera une décoration assez intéressante. À titre d’information, la hauteur recommandée pour une marche se situe entre 15 et 18 cm. Cela permet de prévenir tout effort important. À part cela, la profondeur idéale est généralement comprise entre 24 à 35 cm.

Ne pas privilégier la sécurité

Sachez que les escaliers représentent la majorité des accidents domestiques. Pour garantir votre sécurité et celle de vos enfants, mettre en place une sécurité ne doit pas être négligé. Pour ce faire, il est indispensable d’assurer une stabilité sans faille et bien choisir les matériaux. Si, par exemple, votre escalier se situe à l’extérieur, le matériau doit être antidérapant pour parer au sol mouillé, aux feuilles mortes ou à d’autres désagréments rendant l’escalier glissant. Pour cela, vous devez privilégier un matériau doté de renfort antidérapant ou d’un traitement spécifique. Par ailleurs, si vous optez pour du carrelage, il vaut mieux se fier sur les normes d’adhérences de R9 à R12.

Opter pour un escalier contemporain

Rien ne vous interdit de choisir un escalier ultra moderne, design ou contemporain. Toutefois, du point de vue esthétique et décoratif, il faut savoir que cela peut être problématique. En effet, cet élément ne peut pas être remplacé facilement comme on change de meubles, de rideau ou de drap. Donc, si vous optez pour un escalier design, il se peut que vous vous trouviez prisonnier avec une décoration qui passera de mode au fil des années. L’idéal est donc de choisir un escalier sobre et intemporel, mais également assez solide pour résister aux années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *