Menuiserie couval Porte et Portail Les solutions d’évacuation des eaux usées

Les solutions d’évacuation des eaux usées


Les solutions d'évacuation des eaux usées

Pour une maison saine et durable, il est indispensable d’évacuer les eaux usées. Dans le cas contraire, cela peut compromettre la qualité de l’air intérieur et affecter tout le bâti. Cependant, il ne suffit pas de mettre en place un réseau d’évacuation afin de rejeter toutes les eaux usées. Encore faudrait-il qu’il soit sans refoulement et sans débordement. Vous l’auriez compris, il faudrait sans doute des solutions d’évacuation des eaux usagées très adaptées.

Collecter les eaux usées : Une exigence légale

En France, la loi sur l’eau du 3 janvier 1992 exige que tout immeuble d’habitation soit accordé à un réseau d’assainissement public.  Les logements qui ne sont pas raccordés au réseau public pour l’évacuation des eaux usées doivent être dotés d’un système autonome d’assainissement.

Par ailleurs, le réseau d’évacuation ne doit pas être la source de mauvaise odeur. C’est la raison pour laquelle il faudrait mettre en place une ventilation adaptée. En effet, il est indispensable que l’ensemble du système d’évacuation des eaux usées comporte des diamètres, des pentes et des débits suffisants et adaptés. L’objectif est d’éviter toute obstruction des canalisations.

Les descentes et la ventilation

Il est recommandé de séparer les descentes des eaux usées et des eaux pluviales en cas de réseau d’assainissement collectif séparatif. Cela permet d’éviter tout mélange. Lorsqu’on se trouve à l’intérieur de l’habitation, il est également recommandé d’avoir une descente spécifique pour les eaux ménagères et une autre pour les eaux vannes.

Pour recueillir les eaux vannes et les eaux ménagères des sanitaires et autres équipements, les chutes et les descentes doivent être dotées d’un diamètre adapté. Il faudrait 100 mm de diamètre environ.

Parlant des chutes, il en existe deux catégories : les chutes à âme lisse et les chutes à âme nervurée. Ce sont ces dernières qui sont réputées pour leur résistance à de fortes températures. Elles sont d’ailleurs réservées aux réseaux à chute unique.

Pour rappel, le diamètre minimal des tuyaux d’évacuation est fixé par le Document Technique Unifié (DTU). Ces tuyaux sont d’ailleurs les seules pièces de plomberie dont le diamètre est réglementé.

Pour ce qui concerne la ventilation, il faut savoir qu’elle est nécessaire parce qu’elle permet d’éviter l’effet piston. Ce dernier est en effet constatable en cas de vidange d’une baignoire par exemple. L’effet piston provoque une dépression d’air en amont dans le réseau. Cela aboutit à des remontées d’odeur nauséabonde. Lorsque la ventilation est bien réalisée, cela vous évitera ces mauvaises odeurs. Vous profiterez alors d’un meilleur cadre de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.